L’intérêt d’écrire des nouvelles pour un auteur

Le format papier n’est pas favorable à la nouvelle, qui ne peut exister seule sous ce format. Elle doit forcément être regroupée avec d’autres textes. Le format numérique, en revanche, est idéal.

La première et principale difficulté de l’auteur auto-édité est la visibilité. Une fois son livre mis en vente sur Internet, que ce soit au format papier ou numérique, rien n’est fait ! Le livre est invisible, il n’existe pas. L’exposition est difficile, très difficile et tous les moyens sont bons. Une des méthodes que j’utilise est de proposer des nouvelles numériques gratuites sur Amazon, le principal site de vente de mes écrits. Cette gratuité permet de positionner ces nouvelles dans une recherche ciblée du site (les personnes qui cherchent des textes gratuits à lire) et d’attirer des lecteurs qui n’auraient sinon jamais eu l’occasion de rencontrer mes écrits. Bien sûr il y a beaucoup de « pertes » : toutes les nouvelles téléchargées ne sont sans doute pas lues et celles qui le sont n’auront pas forcément suffisamment enthousiasmé le lecteur pour le pousser à aller plus loin. Mais parfois la lecture peut séduire et encourager le lecteur à acheter un roman numérique du même auteur.

C’est pour cette raison que la plupart de mes nouvelles sont des « préquelles », de courtes histoires se déroulant avant un roman déjà publié. Ces nouvelles sont des chouquettes offertes, un avant-goût du roman ou de la série.